DON HENLEY : « Cass County »

Partager

 

DON HENLEY : « Cass County »Avec son 5éme album en un peu plus de trente années en solo, Don Henley le légendaire drummer et la voix des Eagles renoue avec ses racines texanes. Le résultat intitulé « Cass County » est assez bluffant, la country de Don Henley semble taillée sur mesures pour convaincre les plus réticents à succomber à cette « musique de cow-boys » .

DON HENLEY : « Cass County »« Howdy » (salut en Texan) semble nous dire l’ex-Eagles à travers les douze nouvelles chansons de ce nouvel album, le premier depuis quinze ans. Comme si l’on avait pu oublier que dans le « country-rock » il y a le mot « country » ! Car si the Eagles incarnent cette quintessence du « son Californien », on oublie trop souvent que si ces musiciens se sont certes rencontrés à LA et que le groupe s’est constitué pour épauler la belle Linda Ronstadt, ils venaient tous des quatre coins de l’Amérique. Ainsi Don Henley était originaire d’une petite ville au nord-est du Texas, Gilmer, entre Dallas et Paris…Texas ! Situé juste à côté, le comté de Cass donne son titre à cet album qui renoue avec l’ADN « cow-boy » d’Henley développée dans des hits tels « Desperado » ou encore « Tequila Sunrise ». Côté casting, notre Don s’est aussi fait plaisir, car, à l’exception de Mick Jagger, que l’on entend partager le micro avec la chanteuse Miranda Lambert jolie fleur blonde du Texas,sur « Bramble Rose », le titre qui ouvre l’album, et l’immense Merle Haggard sur la balade au thème sociologique « The Cost of Living », tous les autres guests sont des femmes : martina McBride et l’expérimentée Dolly Parton tandis que les harmonies sont boostées par un bataillon de vocalistes telles Michele Branch, Sally Sworsky, Molly Felder, Alison Kraus, Gale Mayes, Angela Primm, Lucinda Williams et Lee AnnWomack.

 

Western imaginaire

 

Si « Cass County » brille de la voix du chanteur des Eagles, telle n’est pas son unique atout. Huit ans après le dernier album des Don Henley« Aigles » l’excellent « Long Road Out of Eden », ce n’est pas sans une bonne dose d’émotion que l’on retrouve ce timbre vocal si emblématique. Et si la plupart des titres nous entrainent dans un western imaginaire, certaines sont plus rock comme « No Thank You » , « That Old Flame » où la musclée « Where I Am Now » qui sonne entre « James Dean » et « Good Day In Hell ». « Take a Picture of This » renoue avec certains albums solos d’Henley comme « The Age of Innocence » tandis que d’autres telle la superbe « Words Can Break Your Heart » ou « Praying For Rain » sont très largement au niveau des plus belles compositions des Eagles comme « Best of My Love ». L’atout majeur de ce « Cass County », c’est le pouvoir de la musique, cette étrange faculté capable de nous téléporter jusqu’à ces paysages de westerns sans fin, où l’on peut aisément chevaucher à jamais à travers tant de déserts imaginaires. Ride on cow-boy !

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *