ADIEU RONNIE SPECTOR !

The RonettesTill death do us part… jusqu’à ce que la mort nous sépare… Ronnie Spector, icône de la soul et héroïne des légendaires Ronettes, est décédée à l’âge de 78 ans terrassée par un cancer foudroyant. La triste nouvelle a été confirmée via un communiqué publié par sa famille. Elle avait 20 ans lorsque Phil Spector l’a séduite avant de l’épouser en 68. Hélas quatre ans plus tard victime d’abus répétés, elle s’échappe pieds nus du château hanté de Phil. Et obtient sans peine le divorce.

Ronnie Spector« Notre ange bien-aimé sur terre, Ronnie, a paisiblement quitté ce monde aujourd’hui après une brève bataille contre le cancer. Elle était avec sa famille et dans les bras de son mari, Jonathan. Ronnie a vécu sa vie avec une étincelle dans l’œil, une attitude pleine d’entrain, un sens de l’humour méchant et un sourire sur son visage. Elle était remplie d’amour et de gratitude. Son timbre joyeux, sa nature enjouée et sa présence magique resteront gravés dans la mémoire de tous ceux qui l’ont connue, entendue ou vue. Au lieu de fleurs, Ronnie a demandé que des dons soient faits à votre refuge local pour femmes ou à l’American Indian College Fund. Une célébration de la vie et de la musique de Ronnie sera annoncée ultérieurement. La famille demande respectueusement que l’on respecte sa vie privée pour le moment. » Tel est le communiqué officiel paru ce jour annonçant la triste nouvelle du décès de la fameuse Ronette.

Les Ronettes, dirigées par Veronica « Ronnie » Spector, ont percuté la légende avec leur fameux  single, « Be My Baby ». Ce titre a connu un énorme succès en 1963, suivi d’une série de classiques du genre, dont « Baby I Love You », « (The Best Part Of) Breaking Up », « Walking In The Rain » et la version originale de « I Can Hear Music », qui deviendra plus tard un tube pour les Beach Boys, dont Brian Wilson a écrit « Don’t Worry Baby » en réponse à « Be My Baby ».

 

Ronnie and Phil

Ronnie and Phil

Dans une notice nécrologique, The AP note quelques citations fortes de Spector concernant les Ronettes. « Nous n’avions pas peur d’être sexy. C’était notre truc », a déclaré Spector dans ses mémoires. « Quand nous voyions les Shirelles entrer sur scène avec leurs larges robes de soirée, nous allions dans la direction opposée et serrions nos corps dans les jupes les plus serrées que nous pouvions trouver. Puis nous montions sur scène et les remontions pour montrer encore plus nos jambes. » Elle ajoute : « Plus ils applaudissaient, plus on mettait de mascara la fois suivante. Nous n’avions pas de disque à succès pour attirer leur attention, alors nous devions faire une impression avec notre style. Rien de tout cela n’était planifié ; nous avons simplement pris le look avec lequel nous étions nés et l’avons étendu. » Mais Spector n’était pas seulement adorée du public. Dans une interview pour Uncut de 2006, elle se souvient : « Les Beatles et les Stones ont été époustouflés quand ils nous ont vus. Ils ont adoré mes cheveux longs, les fentes sexy de ma jupe, les danses que nous avons empruntées aux rues de Spanish Harlem – le cha cha cha et le mambo. Les yeux de Lennon brillaient comme des pièces de 50 cents. »

Lorsqu’on l’interroge sur ses choix tout au long de sa carrière, elle déclare : « Je n’ai pas de regrets, et je ne suis pas amère. En vieillissant, je me dis que peut-être tout dans la vie était censé être. De la façon dont je vois les choses, je suis toujours là. Je chante toujours. Les gens aiment toujours ma voix. Et j’ai fait de grands disques pop, des chansons que les gens gardent dans leur cœur toute leur vie. Personne ne peut m’enlever ça. »Ronnie Spector

Certes la vie de château avec Phil Spector était loin d’être rose ( Voir sur Gonzomusic   https://gonzomusic.fr/phil-spector-a-fait-definitivement-le-mur.html  ), cette interview de Darlene Love, la chanteuse des Blossoms, de Bobb. B Soxx & the Blue Jeans et des Crystals est assez éloquente. Mais après son divorce avec Phil, Ronnie conserve le patronyme Spector et poursuit sa carrière publiant quatre LP entre 1980 et 2016. De son vrai nom Veronica Bennett, elle avait épousé son manager Jonathan Greenfield en 1982, le couple avait deux garçons en lus des trois enfants adoptés durant son mariage avec Phil. RIP Ronnie…

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=jrVbawRPO7I

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.